Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Sommeil : dormir est recommandé mais l’abus est dangereux

Ce n’est plus à prouver, l’insuffisance du sommeil nuit fortement à la santé que ce soit du point de vue physique ou psychique. Mais il est bon aussi de savoir que trop dormir est mauvais pour la santé. En effet, l’abus de sommeil peut augmenter les risques de contracter des maladies chroniques chez les adultes d’âge moyen.

Selon une étude menée par le CDC ou Centers for Disease Control, l’insuffisance de sommeil aussi bien que le sommeil prolongé sont responsables de maladies chroniques graves comme les maladies cardio-vasculaires ou le diabète. Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont effectué le test sur 54 269 hommes et femmes âgés de 45 ans et plus venant de 14 états des Etats-Unis. Les chercheurs ont défini le temps de sommeil insuffisant moins de 6 heures et un temps de sommeil long de plus de 10 heures par nuit. Le temps idéal de sommeil se situe entre 7 et 9 heures de sommeil.

Les effets négatifs d’un sommeil trop prolongé ne sont pas aussi connus que les effets du manque de sommeil pourtant les conséquences sont presque similaires. Si le manque de sommeil est un facteur à risque pour le diabète, trop dormir accentue aussi le diabète tout en provoquant des troubles métaboliques. Les études ont conclu que les gros dormeurs présentaient un risque plus élevé. Un sommeil trop court et trop long augmente aussi les risques d’hypertension artérielle et les maladies cardiaques. Le sommeil prolongé provoque un déclin des facultés cognitives chez les séniors. Les personnes âgées qui dorment plus de 9h par nuit présentent un déclin cognitif deux fois supérieur qu’aux personnes qui dorment normalement. Ce qui est sure, c’est qu’il y a encore beaucoup de chose à découvrir sur les conséquences du sommeil sur notre organisme mais en tout cas, il faut toujours se référer à la norme.